vendredi 11 juin 2010

Captain America

Il y a de cela une quinzaine d’années je me suis mis à faire le ménage de boîtes dont certaines n’avaient pas été ouvertes depuis un bon bout de temps. J’y ai trouvé quelques bidules sans importance et, bien calé dans un livre, un vieux numéro de Captain America que je croyais perdu et que mon grand-oncle Henri m'avait acheté en 1969 en même temps que l’album Le prisonnier du Bouddha.

Il a été illustré par Jim Steranko, un illustrateur qui avait fait école chez Jack Kirby et que ce dernier considérait comme son dauphin. Seulement, Stan Lee n'appréciait pas autant l'audace graphique de Steranko, lequel tirait souvent dans le surréalisme à la Dali.  Moi par contre j’aimais bien. Ça faisait différent, justement, de Kirby et Ditko. C'est un numéro que j’ai toujours apprécié surtout parce qu'il est d'une époque où les «comic books» étaient tous fait à la main et strictement à la main. Et puis l’histoire n’est pas mal du tout.


Ça c'est de la page couverture mes amis!


Les angles de mise en scène sont géniaux.


Tout ça au pinceau et à la plume.



Le saviez-vous? Le premier numéro de Captain America, publié en 1941, a une valeur marchande oscillant autour de $115,000. Pas si mal pour un truc qui se vendait dix sous à l’époque!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire