dimanche 2 janvier 2011

Une pionnière

La télévision des vingt années nous a certainement habitués aux personnages féminins ayant du caractère et de la poigne. Pensons à Buffy et Xena, par exemple. On serait certainement porté à croire que ces rôles féminins ayant force et caractère ont pris racine dans les années 70 avec Charlie's Angels, Wonder Woman et la femme bionique. Il existe pourtant des personnages féminins qui les ont précédés et pour cela il faut remonter aux années 60.

Pour le public de cette époque l’idée d’une fille forte, capable de donner des coups de pied au derrière de vilains n'était pas très commune à la télévision. Elizabeth Montgomery dans Bewitched, bien qu'elle fut une sorcière était tout de même une femme au foyer et Barbara Eden dans I Dream of Jeannie était tout à fait soumise à son maître, Tony Nelson. C'est une toute charmante  et jeune bibliothécaire qui allait aider à tracer la voie à une nouvelle sorte de personnage féminin.

Jeune, jolie, impeccablement habillée et coiffée, hum. On se demande bien de quelle façon une aussi charmante bibliothécaire a-t-elle bien pu changer un tant soit peu l'image de la femme durant cette période? Eh bien c’est tout simplement parce que Barbara Gordon, c’est son nom, n’est autre que l'identité secrète de...

Batgirl a fait son apparition durant la deuxième saison de Batman, soit en 1967. Elle était en réalité la fille du fameux commissaire Gordon. Son travail de bibliothécaire à Gotham City était alors considéré comme tout à fait acceptable pour une femme n'étant pas mariée. Elle avait beau pouvoir donner des raclées il n’en demeure pas moins qu’il se trouvait encore certains barèmes dans lesquels il fallait demeurer. Après tout, au même moment, Barbara Eden, dans son costume de Jeannie, ne pouvait même pas montrer son nombril.

Batgirl en était en fait à sa deuxième incarnation puisque le personnage avait d'abord été introduit en 1956 sous les traits de Kathy Kane en tant que Batwoman et qui, en 1961 (Batman #139) fut rejointe par sa nièce, Betty Kane, et qui se trouvait alors à être Bat-Girl, sorte de pendant féminin de Robin. Toutefois, ces personnages ont été tous deux abandonnés en 1964 lorsque le nouvel éditeur de Batman, Julius Schwartz, a décidé qu'ils n'avaient plus leur place. On les a donc promptement effacés. Zwiiiip! 

La nouvelle Batgirl, sous les traits de Barbara Gordon, a fait sa première apparition quant à elle dans Detective Comics #359 et qui est paru en novembre 1966. Ce nouveau personnage, créé par Schwartz, le dessinateur Carmine Infantino et l'auteur Gardner Fox, fut essentiellement une collaboration entre DC Comics et le réseau ABC alors que le producteur William Dozier souhaitait renouveler la série télévisée pour une autre saison. Il demanda alors à Schwartz de créer un personnage féminin pour les livres de comics et qui pourrait aussi être adapté à la télévision afin d'attirer un auditoire féminin.

La première apparition de Batgirl en 1966.
Telle que Batgirl est apparue en comics plusieurs années plus tard dans un style rétro tout à fait génial.

Pour jouer le rôle de Batgirl on a choisi une jeune actrice d’a peine 30 ans, Yvonne Craig, laquelle deviendra également connue en 1968 pour son rôle d’esclave d’Orion, la fameuse femme verte, dans l’épisode de Star Trek Whom Gods Destroy.

Un numéro de danse mémorable où l'expérience d'Yvonne Craig en tant que danseuse de ballet creva l'écran.

Un rôle sur mesure pour cette actrice athlétique.

Craig avait alors avoué à Dozier qu'elle n'avait jamais regardé la série télé de Batman mais elle a néanmoins promis d'en regarder tous les épisodes si elle obtenait le rôle. Ironiquement en 1958 elle a joué dans un épisode de Perry Mason, The Case of the Crazy Lover, en compagnie de Neil Hamilton, lequel deviendrait son père, le commissaire Gordon dans la série Batman. Puis, en 1961 elle a joué dans Seven Women From Hell avec Cesar Romero, qui sera, quant à lui, le Joker.

Pour une visite dans un talk-show sous les traits du personnage.

Photo publicitaire de 1967.

Dans la série télévisée l'identité de Batgirl est évidemment un secret et ses faux cheveux roux dépassant dessous le masque faisaient un très bon travail en ce sens. Personne ne soupçonnait le moins du monde Barbara Gordon, laquelle avait les cheveux noirs et courts. Seul Alfred, le majordome de Bruce Wayne savait qui se cachait sous le costume de Batgirl. Dans la photo ci-dessous on peut voir les costumières s'occuper de la perruque rousse de Craig avant le tournage d'une scène.




Le saviez-vous? Malgré tout son enthousiasme et l’énergie qu’elle a apporté, Batgirl n’a jamais réellement pu s’intégrer réellement à la série TV et a malheureusement contribué à son déclin puis, ultimement, à sa fin le 14 mars 1968.

2 commentaires:

  1. Bravo pour ce blogue très sympa: Je viens de (presque) tout lire!!!
    J'ai moi aussi un blog sur les années 70, principalement en France: http://lostintheseventies.blogspot.com

    Tom (à Paris)

    RépondreEffacer
  2. Merci Tom, je visiterai pour sûr!

    Pluche

    RépondreEffacer