lundi 5 avril 2010

Bagatelle

Dans les années 70 il n'y avait pas de vidéos, pas avant la fin de la décennie en tout cas. En attendant si on voulait voir une émission en particulier fallait être devant la télévision à l’heure. Pour les p’tits bonhommes du samedi matin ce n’était pas un problème car il y en avait pendant toute la matinée à presque tous les postes. Une fois que j’avais eu ma dose matinale je filais dehors pour m’amuser jusqu’à plus soif parfois en oubliant de revenir dîner. Par contre, ce que je n’oubliais pas, c’était de revenir pour 15 :30. Pourquoi?



Ce segment d’animation résolument original annonçait une émission qui l’était tout autant et qui portait le nom de Bagatelle. Ça jouait à Radio-Canada les samedi après-midi. Ici, pas d’animateur ou d'animatrice, ni même de thème à proprement parler. Plutôt, il s’agissait essentiellement d’une suite bigarrée et certainement hétéroclite de courts-métrages pour enfants de styles et origines variées. On pouvait passer d'un dessin-animé de Bugs Bunny suivi d’un film d'animation image par image venant de Bulgarie et c'est là que résidait tout le charme de l'émission, surtout qu’après Bagatelle venait une autre émission sur laquelle je trippais tout autant. La trifecta ne se complétait plus tard dans la soirée qu’avec la diffusion de Cosmos : 1999, une émission fétiche dont je vous reparlerai un de ces jours. 






Le saviez-vous? La séquence d'introduction de l'émission a été réalisée par un artiste très célèbre qui n'est malheureusement plus parmi nous aujourd'hui. De qui s'agit-il? Cliquez ici! Quant à la chanson-thème, elle a été composée par Janko Nilovic et s'intitulait Sonatine pour métallophone

2 commentaires:

  1. "suivi d’un film d'animation image par image venant de Bulgarie"

    Je me demande si c'est bien ce que je cherche... Sorte d'intermission entre Bagatelle et l'émission suivante, il y avait une animation, des dessins qui se reconstruisaient et s'animait (un peu comme dans le générique de Bagatelle), sur on fond musical quelque "psychedelique". Est-ce qu'on parle de la même chose? J'aimerais bien retrouver un vidéo ce ceci (jmdesbiens@hotmail.com)

    RépondreEffacer
  2. En fait, en autant que je puisse me souvenir il n'y avait pas d'intermission entre Bagatelle et l'émission suivante. Par contre je me souviens de moments où le dernier dessin animé était coupé court parce l'émission finissait. Si jamais je trouve ces petits trésors de films animés européens je vais les mettre ici, c'est certain!

    Pluche

    RépondreEffacer