dimanche 10 octobre 2010

piscator


C’est par un dimanche soir tranquille que je me suis trouvé aux abords du fleuve, à la Cité du Havre pas trop loin d’Habitat 67. De cet endroit la vue sur Montréal est tout simplement magnifique. Ici ma lentille s’est tournée vers l'ouest ou un pêcheur solitaire taquinait le poisson, peut-être la perchaude, le doré, le brochet ou encore l’achigan, avec, en arrière-plan, le vieux silo #5. Plus haut, des nuages un brin inquiétants sont passé sans toutefois ne rien laisser échapper.




Le saviez-vous? Contrairement à ce que l’on serait porté à croire l’eau du fleuve est beaucoup moins polluée qu’avant et elle aussi bien oxygénée, de sorte que l’on peut manger sans problème tout poisson que l’on parvient à attraper. Bon appétit!

2 commentaires: