samedi 15 octobre 2011

Spécial Halloween: la maison hantée du Parc Belmont

Les maisons hantées, et je parle ici du type "attraction", sont des choses bien simples; ce sont des bâtiments commerciaux qu'on bourre de trucs d'épouvante avec des jeux de lumières et d'effets sonores. On fignole un circuit que les gens visitent et on s'arrange pour qu'ils fassentdans leurs culottes tout le long du trajet.

Comment? C'est très simple.

D'abord, faut comprendre que les bruits jouent un gros rôle. Quand les gens embarquent dans le charriot, souvent appelé «doombuggy», celui-ci se met en route et entre dans la maison hantée en défonçant les portes métalliques avec un gros «bang». Le ton est donné. Ensuite y'a les mises en scène. Des fois c'est un donjon, un laboratoire de scientifique fou, une salle de torture ou encore un cimtière. On peuple tout ça de catins rudimentaires, parfois animatroniques et coifées de masques en caoutchouc. Quand on passe la scène s'éclaire avec un jeu de lumières lugubres accompagné d'une séries d'effets sonores stridents. A d'autres moments il s'agit tout simplement d'un mannequin qui surgit du noir comme ça ou ensimulant la structure du parcours qui s'effondre (quoiqu'on peut avoir le même effet en se promenant sur les routes du Québec).

Y'a un autre type de maison hantée toutefois. C'est celui où l'on fait le parcours mais à pied. Là, c'est un petit peu différent mais souvent plus efficace, tout sépendant, bien entendu, de la qualité de conception. Ça va de soi. Y'a des soit disantes maisons hantées qui ne feraient même pas peur à un chiot alors que d'autres sont si efficaces que votre squelette sort de votre corps et se sauve en courant. Dans ce type de maisons hantées les mises en scène sont bien souvent plus élaborées parce que les gens, étant à pied, les regardent plus longtemps. Et bien souvent aussi les scènes sont animées non pas par des catins mécaniques mais bien par des employés déguisés. Ça fait son effet. Parfois pas. Tout dépendant de la qualité du jeu.

On peut pas dire qu'à Montréal on a été gâté avec les maisons hantées. Les plus vieux se souviennent probablement de celle du parc Belmont. Au tout début c'était une attraction dans laquelle on marchait et puis on a ensuite transformé ça en parcours que l'on faisait dans un «doombuggy». La promenade hantée était assez caractéristique; le véhicule dans lequel on prenait place fonçait dans les portes métalliques avec un «bang» retentissant et puis on était projeté dans le noir, le «doombuggy» empruntant des directions qu'on pouvait pas anticiper. Ici et là des squelettes et autres bibittes nous sautaient dans le visage et avec les sons ça faisait toujours son effet. Peut-être la chose la plus efficace, que le Moulin de la sorcière de La Ronde n'avait pas, était vers la fin où des bandelettes de je-ne-sais-quoi pendaient du plafond et venaient nous «caresser» le visage. Dans le noir personne ne savait pas ce que c'était alors ça criait.

Dommage que je n'aie pas de photos de cette maison hantée...

La photo du haut c'est le Parc Belmont, prise voilà très longtemps avec, encerclé en jaune, l'endroit approximatif (selon ma mémoire de p'tit proutte) de la maison hantée, mais je peux me tromper. En-bas on voit l'ancien site du parc Belmont, redéveloppé aujourd'hui en secteur résidentiel et l'espace vert en bordure de la Rivière des Prairies a été nommé parc Belmont.


7 commentaires:

  1. La maison hantée n'était-elle pas située juste à côté du Palais des glaces?

    JF L'Internaute

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. toi tu parle de la maison hantée avec les chars en tétes de dragons...... mais l'autre avec le tapis a la fin...............

      Effacer
  2. C'est bien possible. Mais comme je le disais c'est approximatif dans ma mémoire. La dernière fois que je suis allé c'était en 72 ou 73.

    Pluche

    RépondreEffacer
  3. Je me souviens,,,la maison hantée avec la bonne femme qui rit était près de l'entrée principal a gauche ,près du Calypso! Et la maison hantée avec le petit train,,LE SAFARI,,,avec un bonhomme géant avec des yeux sorti de la tête qui regardait de gauche a droite,,en 1979!

    RépondreEffacer
  4. En 1979 le Parc Belmont en était à son dernier souffle. Je trouve dommage de ne pas y être allé avant qu'il ne ferme. Et prendre beaucoup de photos... Merci pour vos souvenirs!

    Pluche

    RépondreEffacer
  5. C'est possible que la maison hantée soit dans le cercle jaune à moins que ce soit le bâtiment juste à gauche. J'ai travaillé sur la Souris Folle en 74 et 75 (Le manège avec le rail qui serpente en blanc). Mais cette photo doit être très vieille. Les deux manèges de chaque côté n'existaient plus quand j'y étais. À gauche, c'était "L' Autoroute", un tracé routier où des petites autos circulaient. À droite, c'était le "Kiddyland", des manèges pour enfants en très bas âge et il y avait la cuve géante où des as de la moto, avec de vieilles BMW, tournaient en rond sur les parois verticales de la cuve. En face de la Souris Folle (Wild Mouse), c'était le "Cortina Bob", un manège qui tentait de reproduire les sensations du bobsleigh. Juste à côté, c'était le "Paratrooper" ou parachute de sinistre mémoire (deux enfants blessés grièvement en 1979).

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Comme je le disais dans un commentaire plus haut mon souvenir du parc remonte à loin et il est possible que la maison hantée ait été un peu plus à droite. J'aimerais bien toutefois trouver des photos du parc prises durant les années 70 afin de mieux resituer les manèges. Toutefois votre commentaire est tout aussi utile. Merci de l'avoir partagé!

      Pluche

      Effacer