mardi 18 mai 2010

post pluviam


J’aime bien me promener dans le parc du mont Royal, notre poumon urbain, surtout tôt le matin alors que l’on n’y rencontre que quelques mordus du jogging et autres promeneurs isolés. Tout le long on peut apprécier la variété d’essences d’arbres et de plantes diverses qui poussent partout. Y’a aussi une faune bigarrée qui inclut les traditionnelles marmottes, suisses, ratons-laveurs et aussi les inévitables écureuils, lesquels sont bien représentés dans le chalet tout en haut et auquel on peut accéder via un jeu d’escaliers. Ma promenade matinale a été ponctuée d’une courte ondée et la pluie chaude a fait ressortir des boisés toute une myriade de parfums.




Le saviez-vous? L’odeur caractéristique du gazon frais coupé est en fait l’équivalent d’un cri de détresse émit par la plante sous forme de composé organique volatile (Green Leaf Volatile) et qui appelle à l’aide des insectes environnants afin d’être secourus.

3 commentaires:

  1. Bonjour Pluche,
    WAW!! Quelle belle découverte que j'ai faite aujourd'hui en tombant sur ton blog!!

    Félicitations pour tes blogs, tu as énormément de talent. J'espère que tu ne m'en voudras pas, je mets un lien vers ton blog à mon blog et j'y ai aussi inclus une de tes photos.

    Bonne continuité!!
    Fripys!

    RépondreEffacer
  2. Merci beaucoup pour ta viste et tes commentaires élogieux. C'est très apprécié et t'invite à revenir. Je n'ai pas d'objection pour les photos.

    Merci encore!

    Pluche

    RépondreEffacer
  3. Au plaisir de revenir te visiter à chacune de tes mises à jour.

    Fripys!

    RépondreEffacer