vendredi 28 mai 2010

Projecteur Fisher-Price



En 1973 la compagnie de jouets pour enfants bien connue Fisher-Price lance sur le marché un bidule tout à fait intéressant; un petit projecteur de films ressemblant à une ciné-caméra. Il ne suffisait que d'insérer une cartouche de film, regarder par le trou et actionner la manivelle pour voir le film jouer. Dans la cartouche, un film de format 8mm était ficelé de façon à jouer en boucle de sorte que lorsque l'on avait terminé de le regarder le film recommençait automatiquement. Aucune pile n’était nécessaire puisqu’il suffisait de pointer le jouet vers une source de lumière.


Gros plan de la manivelle qu'il fallait actionner. Fabriqué aux É-U. Si, si!

Viseur par lequel on regardait ainsi qu'une molette permettant la mise au point de l'image. Une petite attention bien appréciée des enfants qui avaient des problèmes de vision. 

Comme on peut voir, l'intérieur était essentiellement une boîte vide et on peut voir une autre molette qui permettait de faire tourner le film.  


Voici une cassette-type. La molette rouge se connectait à celle dans le boîtier. 

Gros plan de l'autre côté de la cassette où l'on peut voir une section du film 8mm. L'opacité du boîtier permettait de garder le film à l'abri de la lumière, évitant ainsi une détérioration précoce. 

L’espace dans la cartouche était limité de sorte que les films étaient tronqués en longueur, ce qui n’enlevait en rien au charme du jouet. Parmi les films on retrouvait des segments de Bugs Bunny, Sylvester & Tweety, Sesame Street, Pink Panther, Donald Duck et tout un tas d’autres dont celui qui est le plus souvent associé à ce jouet: «Lonesome Ghosts» de Walt Disney. Voici ce que ça donnait que de regarder le film dans ce jouet:



Lonesome Ghosts est un film des studios Disney produit en 1937, réalisé par Burt Gillett et distribué par RKO Radio Pictures trois jours après la sortie de Blanche-Neige et les sept nains. Et d'ailleurs, voici la version intégrale de Lonesome Ghosts.





Le saviez-vous? Dans le film «Lonesome Ghosts», produit en 1937, Mickey, Donald et Pluto forment une compagnie qui s’appelle «Ajax Ghost Exterminators» qui n’est pas sans rappeler un certain film bien connu de 1984. Dans le film, on peut d'ailleurs entendre Goofy s'exclamer «I ain't scared of no ghosts!» qui n'est pas sans rappeler «I ain't afraid of no ghost!» dans la chanson-thème de Ghostbusters interprétée par Ray Parker Junior.

2 commentaires:

  1. J'ai encore le mien et mes cartouches, bien que le focus de ma caméra soit loose et qu'il y ait de la poussière dans la lentille. Les cartouches que j'ai sont: Lonesome ghosts, Road Runner, Goofy Glider, Sesame Street et Pink Panther. J'ai toujours été fascinée par la possibilité de faire lire à l'endroit ou à l'envers les films, à la vitesse qu'on veut, même en image par image. Mettons que le viewmaster pâle en comparaison...

    RépondreEffacer
  2. Il ne me reste que Lonesome Ghosts mais c'est vrai que le mécanisme à l'intérieur des cartouches était génial. Quant au Viewmaster, sa force était de faire voir des images en trois dimensions mais sa faiblesse était que les images étaient trop petites pour véritablement les apprécier.

    Pluche

    RépondreEffacer