lundi 9 août 2010

Typo

J’ai trouvé cette publicité peinte sur le mur d’un bâtiment le long de la Clark un peu au sud de Ste-Catherine. Autrefois, le bâtiment qui se trouve juste devant n’existait pas, de sorte que la publicité pouvait être facilement vue de la rue Ste-Catherine. Si cette publicité murale est encore en relativement bon état c’est sans contredit dû au fait d’être coincée dans l’espace un peu restreint qui sépare les deux édifices, ce qui a contribué à la protéger.




Pour l’identification, seul le nom de famille de l’entreprise s’est retrouvé effacé. Qu’importe; le reste de la publicité m’indique que la compagnie donnait dans le commerce au détail de vernis et peintures. De plus, dans la dernière ligne lisible, on peut y lire « St-Lawrence Blvd». Un petit coup d’œil dans le Lovell de 1920-21 m’a permis de retracer sans peine:




Ma première hypothèse a été une erreur du typographe chez Lovell Litho qui, au lieu d’écrire « Beauvais » aurait tout simplement inscrit « Beauvias ». J’ai donc retracé l’entreprise de nouveau mais dans le Lovell de 1921-22 où elle toujours inscrite « Beauvias » puis de nouveau dans celui de 1922-23 (la compagnie n’apparaît pas dans celui de 1923-24). Non convaincu, j’ai reculé dans celui de 1917-18 qui m’a confirmé finalement ce que je soupçonnais:



Le typographe a donc fait une erreur à partir de 1920 et celle-ci s’est répétée de nouveau dans les autres éditions subséquentes. Selon le Lovell, la compagnie « Beauvais & Frères » est apparue en 1909 et avait pignon au 316 St-Laurent pour se retrouver peu de temps après un peu plus au nord, soit au 336 St-Laurent. La compagnie y est demeurée jusqu’à ce qu’elle disparaisse en 1923. Les adresses toutefois ne correspondent pas avec celles que l’on connaît aujourd’hui puisque dans les années 20 et 30 la ville de Montréal a complètement restructuré l’ordre des adresses civiques. Par exemple, le 336 St-Laurent, en 1920, se trouvait entre Ste-Catherine et Viger alors qu’aujourd’hui la même adresse se situe tout juste au nord de la rue St-Paul, dans le Vieux-Montréal. L’endroit où se trouve cette publicité est indiqué en rouge sur la carte:





Le saviez-vous? Le terme «tapisserie» est souvent utilisé pour désigner du papier-peint. En réalité une tapisserie est une étoffe faite à la main ou au métier à tisser qui représente souvent des motifs ornementaux et qui s’accroche au mur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire