dimanche 8 août 2010

dormers et columbarum


Deux pigeons prennent une pause, peut-être bien méritée, sur le dessus des lucarnes de cette maison située au coin nord-ouest de l'avenue des Pins et de Saint-Laurent. Au moment de prendre cette photo le bâtiment était complètement désaffecté et dans un état de délabrement avancé. Il est toujours dommage de constater de telles situations et qu’est-ce qu’un propriétaire peut bien gagner à laisser se détériorer une maison comme ça. Certains vont possiblement avancer l’argument que le bâtiment n’est pas important voire significatif mais c’est à force d’en perdre comme ça de façon régulière que l’on perdra définitivement notre patrimoine architectural.


Mise à jour: Le bâtiment était, à l'automne 2012, en rénovation. La préservation de ce bâtiment est donc une excellente nouvelle.



Le saviez-vous? Si le pigeon «hoche» la tête lorsqu'il avance c'est en raison de sa vision monoculaire contrairement à la notre laquelle est binoculaire. La position de ses yeux, de chaque côté de la tête fait qu'il voit bien les choses immobiles. Ainsi, en hochant la tête d'avant à l'arrière à chaque pas lui permet de mieux s'orienter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire