jeudi 26 août 2010

virgulta


Un autre dimanche matin d’été très tôt dans la nature. Ici, je suis dans un sous-bois devant lequel je suis resté un moment, comme si je regardais une toile. Les arbres formaient une voûte et en ce jour très nuageux l'endroit était très sombre. Pas un chat, tout était d’un calme absolu. Même pas de vent. Des nuages par contre mais rien qui inquiétait. Ils étaient bas et lourds mais bien tranquilles. En-dessous de la voûte végétale des grands arbres se trouvaient de ces petites plantes comme les astilbes et les hostas, pas voraces de lumière du tout car elles s’accommodent bien de ça. Tellement absorbé que j’étais que j’ai presque oublié de faire une photo. Attendez, voilà, c’est fait.





Le saviez-vous? Il existe une variété de plante qui, lorsque son environnement devient trop sec et aride, ramène ses racines vers elle, forme une sorte de boule et se laisse emporter par le vent. Lorsqu’elle retrouve de nouveau en milieu humide elle se redéploye et s’enracine de nouveau.

4 commentaires:

  1. Magnifique photo d'un endroit où le seul bruit doit être le gazouillement des oiseaux!

    Normand

    RépondreEffacer
  2. Effectivement, c'était pas mal le cas.

    Merci!

    RépondreEffacer