dimanche 29 août 2010

vetus currus



Ford Falcon des années 60, possiblement un modèle 64 ou 65 de seconde génération, aperçu au hasard d'une promenade dans le mile-end. La plupart des vieilles voitures que je rencontre comme ça sont toujours dans un état pratiquement impeccable, jalousement entretenues par leurs propriétaires. Pour celle-ci par contre c’était une autre histoire. Elle ne tombait pas en morceaux mais elle affichait son vécu, presque fièrement même. Ici et là des taches de rouille, des portions de carrosseries dont la peinture était ternie et du chrome qui semblait en arracher par endroits. Mais c’était justement ça qui faisait son charme.

Le saviez-vous? En utilisant des rebuts de bois autour de son usine, Henry Ford a réalisé un jour qu’il pouvait fabriquer des briquettes de charbon. C’est le beau-frère de Ford, E. G. Kingsford qui a négocié la sélection du terrain pour la construction de l’usine de briquettes de charbon pour Ford et pour le remercier ce dernier a nommé la compagnie en son nom : Kingsford, une marque que l’on peut encore trouver facilement de nos jours.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire