samedi 24 juillet 2010

L'assurance-maladie...


Il est quand même ironique de constater jusqu'a quel point il était alors facile à cette époque de s'inscrire à l'assurance-maladie du Québec. Un seul coupon de journal et le tour était joué. L'intention était bonne au début mais on s'est vite rendu compte que ce système, extraordinairement mal gèré et obèse dans son organigramme allait éventuellement faire patate. Avec l'apparition d'une franchise santé hautement impopulaire ainsi que des cliniques privées poussant comme des champignons, je ne crois pas qu'Yvon Deschamps terminerait cette pub de la même façon s'il aurait à la refaire aujourd'hui.



Le saviez-vous? C'est en 1970, année de parution de cette publicité, qu'Yvon Deschamps lance son troisième album: Le p'tit Jésus/Le fœtus. Il donne également plus de 240 représentations au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, dans lesquelles sont inclus de nouveaux monologues tels Dans ma cour et Cable TV.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire