samedi 19 février 2011

straturae

Dans le Vieux-Montréal, pavé encore mouillée des suites d'une généreuse averse tombée durant la nuit précédente. Je me trouvais là par un samedi d'automne pas vraiment chaud. Un peu venteux aussi. Y'a de ces fois où les températures confortables continuent de nous suivre tout au long du mois, et parfois au delà. Mais pas c'te fois. L’été, on le l’avait deviné, était bel et bien derrière nous. Les touristes avaient presque tous disparus hormis quelques irréductibles. Les marchands ambulants toutefois avaient définitivement quitté. Les quelques promeneurs rencontrés de çà et là s'en allaient le collet relevé et les mains bien calées dans leurs poches. Quant à moi, dans mon chandail de grosse laine et mon manteau, j’étais bien au chaud et j’ai pu continuer ma promenade sans être importuné par le temps maussade. Après ma randonnée j’ai filé, les yeux presque fermés, jusqu’au métro en pensant au fumet d’un bon chocolat chaud.




Le saviez-vous? Le mois le plus pluvieux enregistré à Montréal fut septembre 1975 avec 227,6 millimètres de pluie tombés durant le mois. Pour les habitués du système impérial c'est l'équivalent de 8 pouces et demi. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire