samedi 27 août 2011

Captain Morgan en 1953



Lorsque cette publicité est apparue en 1953 cela faisait déjà neuf ans que Seagrams avait lancé cette marque de whisky. Samuel Bronfman avait acquis en 1944 la distillerie jamaïcaine Long Pond ainsi qu'une bonne quantité de rum brut produit par la compagnie. Ce rum était achetée par la pharmacie Levy Brothers qui y ajoutait des épices et des herbes en plus de le faire mûrir pour ensuite le mettre en bouteille. Bronfman a tellement aimé le produit qu'il en a acquis les droits.

Ce qui est intéressant dans cette annonce, outre le fait que le mot rhum au bas de l'annonce ait été gardé avec son orthographe anglais, est le personnage lui-même. On nous dit en haut que le Captain Morgan est en ville et qu'il nous rapporte du rhum. Ah? Si l'on se fie à la réputation du Capitaine Henry Morgan, personnage historique après qui le produit est nommé, on pourrait certainement croire que le rum qu'il nous rapporte fait partie des nombreux butins qu'il a ramassé à Porto Bello, Maracaibo ou encore Cuba, endroits qu'il a pillé sans vergogne. C'est que voyez-vous, ce boucanier un tantinet violent n'était pas tellement habité de scrupules. 

Vous avez des remords quand vous écrasez subtilement un maringouin l'été quand vous êtes dans votre? Pas du tout. Au contraire je vous soupçonne de faire retentir un «Ha ha» bien senti. Bon, alors Morgan faisait un peu la même chose mais avec des gens. Voilà qui explique peut-être l'apparence quelque peu le faciès quelque peu dissolu que le personnage arbore sur les bouteilles et publicités contemporaines. 






Le saviez-vous? Malgré sa cruauté, Morgan a fini par être anobli et devint même le gouverneur de la Jamaïque en 1684. Il y est décédé quatre ans plus tard à l'âge de 53 ans. 

1 commentaire:

  1. Ce cher capitaine Morgan avait donc un passé sombre et la publicité n'en parlait évidemment pas.Au contraire,la brasserie Sleeman nous raconte que leurs ancêtres étaient des mafieux à la mitraillette de l'époque d'Al Capone.D'où leur slogan, "La bouteille claire au passé obscur",ce qui m'a fait sourire la première fois que j'ai vu cette publicité.

    Normand

    RépondreSupprimer