samedi 7 janvier 2012

G.I. Joe

Dites les gars, vous vous souvenez de G.I. Joe? Non, je ne parle pas de la version moderne qui se tape sur la gueule avec «Cobraaaaaaa» mais bien des G.I. Joe d'avant ça. Avant l'arrivée des petites figurines à la «Star Wars» en 1982.

G.I. Joe est une affaire qui a commençé au début des années 60 chez Hasbro, compagnie de jouets bien connue. Dans ce temps-là les filles jouaient avec des Barbie depuis un bon bout de temps mais les garçons eux, n'avaient pas d'équivalent. On s'est alors dit que ce serait sûrement une bonne idée de fabriquer des poupées avec lesquelles les p'tits gars pourraient s'amuser.

Holà!

- Excusez-moi, quelqu'un a probablement dit chez Hasbro, bien que l'idée de concevoir des poupées pour les garçons ne soit pas mauvaise, je n'ai pas tout à fait l'impression qu'ils vont, justement, vouloir jouer avec un truc qui porte le nom de poupée. On peut pas appeler ça une poupée.

L'argument, faut l'avouer, était assez valide. Et c'est comme ça que l'on a trouvé un autre nom pour le concept, soit celui de «action figure» qui, traduit directement en français donnerait «figurine d'action». Enfin, chez Hasbro on s'est alors donné le mot partout, spécialement au département de la mise en marché, quant à l'appelation de «action figure». Une affaire bien importante si on voulait que les garçons accrochent.

On a rapidement décidé que les figurines seraient de type militaire et c'est là que Hasbro a pondu trois prototypes; Rocky le soldat, Skip le marin et Ace le pilote d'avion. Sitôt les prototypes approuvés la production a commençé via une usine de Hong Kong. Les noms des figurines ont toutefois disparu pour devenir finalement Action Soldier, Action Sailor, Action Pilot et Action Marine et qui furent désignées comme étant «G.I. Joe: America's moveable fighting man». Les figurines par contre n'étaient pas vendues toutes seules comme ça, que non. Hasbro avait concocté toute une floppée d'accessoires et même des véhicules dans lesquels les personnages pouvaient prendre place. 
 

Dès son lancement en 1964 G.I. Joe est rapidement devenu très populaire. Moins populaire par contre était la guerre du Viet-Nam. Hasbro a donc décidé de minimiser l'aspect militaire de G.I. Joe pour finalement le faire disparaître complètement en 1969. On en a alors profité pour redémarrer la franchise sous une autre forme.

C'est comme ça que Hasbro a pondu «G.I. Joe Adventure Team» en 1970. G.I. Joe n'était alors plus un soldat, un marine ou un pilote d'avion de chasse mais un aventurier. En fait, il s'agissait de toute une équipe d'aventuriers qui remplissait tout un tas de missions de sauvetage, de prévention de catastrophes écologiques ou d'exploration de montagnes, de  fonds marins et de déserts. Un des trucs les plus caractéristiques de cette nouvelle lignée était les cheveux et la barbe qui semblaient vrais. C'était là une innovation de la compagnie britannique Palitoy, alors licensée par Hasbro.


On retrouvait donc au total neuf figurines dont trois qui avaient l'étonnante particularité de pouvoir parler. Pour ceux qui ont pas connu laissez-moi expliquer. Il s'agissait en fait d'un mécanisme ingénieux qui se trouvait dans la poitrine de Joe où il y avait un tout petit haut-parleur ainsi qu'un cordon que l'on pouvait tirer et qui faisait dire à Joe huit phrases pré-enregistrées dont la fameuse «J'ai une mission importante à vous confier". On aussi l'idée de produire ces fameux livre-disques qui étaient si populaires chez Disney. Ceux-ci n'étaient toutefois pas narrés avec une petite clochette pour tourner la page, ça se lisait comme un bédé de Spider Man et les dialogues étaient enregistrés sur le disque avec certains effets sonores.



Si les têtes des figurines étaient différentes de par leurs cheveux et barbes, ce n'était pas le cas du reste du corps qui lui continuait d'être fabriqué à partir des moules de 1964. On a aussi réutilisé certains moules pour des véhicules, comme la fameuse Jeep mais en utilisant un beige sable plutôt qu'une vert militaire. D'autres véhicules sont venus s'ajouter comme l'hélicoptère muni de flotteurs, ou le véhicule modulaire d'exploration.


Je n'avais pas tout à fait cinq ans lorsque l'on m'a offert ma figurine G.I. Joe. Je l'aimait bien mon Joe et je lui ai fait vivre tout plein d'aventures un peu partout et que je prendrai probablement la peine de vous raconter un de ces quatre. Joe a pas mal prit sa retraite depuis un bon bout de temps mais au lieu de le laisser bêtement dans la boîte où il se trouvait depuis des années je lui ai confié entre autres la surveillance de mon salon. Sa boîte vocale fonctionne encore aujourd'hui mais ne dit plus qu'une seule phrase d'une voix tout de même assez grippée. Considérant son âge et toutes les aventures qu'il a vécu, dont un plongeon bien accidentel dans le bain quand je devais avoir six ans, il tient quand même une bonne forme. Il n'a même pas perdu ses cheveux le bougre. Le voici, montant la garde dans ma bibliothèque. 

Chose étonnante, mon G.I. Joe fut acheté au Bric-à-Brac sur Ontario mais il s'agissait de la version en anglais.
Mais Joe n'est pas seul. Au cours des années se sont greffés d'autres Joes, certains originaux d'époque et certains sont des rééditions pour la plupart dénichées pour la plupart dans des ventes de garage ainsi que dans un commerce du centre-ville qui s'en débarrassait à prix de débâcle.



Le saviez-vous? La figurine G.I. Joe avait une particularité; l'ongle d'un pouce était à l'envers. La compagnie de jouets Mego, voulant assurément surfer sur la vague G.I. Joe conclut un contrat avec une usine de Hong Kong pour produire une imitation appelée «Fighting Yank». Sauf que l'usine a utilisé un moule G.I. Joe et quand les figurines «Fighting Yank» sont apparues avec le même pouce Hasbro a plaqué Mego solidement dans la bande via une poursuite légale en Cour de justice. Hasbro a évidemment gagné.

2 commentaires:

  1. ça aussi je m'étais amusé avec deux barbus qui venait avec un hélicoptère jaune avec treuil et une barque beige...

    RépondreEffacer
  2. L'hélicoptère est mal vu sur la photo mais je vais mettre une meilleure photo bientôt.

    Pluche

    RépondreEffacer