dimanche 5 décembre 2010

Et hop!




Ce barbot remonte à quelques années, c'était le temps où j'avais encore une bagnole et que la saison hivernale, en raison de tous ses désagréments, me donnait de l'urticaire. Et des maux de dos chroniques. Ça se passait généralement après une importante chute de neige et des pancartes de déneigement obligeaient évidemment à aller stationner ailleurs. En maugréant je sortais ma pelle et me mettais à l’ouvrage. Puis, au bout d’une heure la voiture était finalement dégagée. Ne me restait plus qu’à sauter dans ma voiture et aller me garer quelques kilomètres plus loin. Et juste comme j’allais embarquer dans ma voiture s’amenait, avec son boucan d’enfer, la fameuse «gratte», laquelle repoussait sur le côté une imprenable muraille de neige extraordinairement lourde et humide, impossible à pelleter à moins d'avoir un marteau-piqueur sous la main. Désagrément qui fait l'objet du gag d'aujourd'hui.





Le saviez-vous? Chaque flocon de neige possède six côtés et se trouve composé de 180 milliards de molécules d’eau. Les flocons tombent en moyenne à une vitesse de 5 km/h.



5 commentaires:

  1. Avec ta permission, comme toujours (je déteste piquer des images sans le dire...), je pique, je mets sur mon blogue en citant le tooniste le plus méconnu que je connaisse!

    ...non mais faut faire connaître ça ce talent là!!!

    RépondreSupprimer
  2. JF: Tu me flattes! Ha ha! Bien sûr que tu as ma permission. :)

    Chantal: Je n'attendais qu'après le numériseur. :)

    RépondreSupprimer
  3. Je parlais de la neige.
    Pour ce qui du numériseur j'aurais pu te dépanner en les numérisé à ta place.

    RépondreSupprimer