samedi 4 décembre 2010

fluctus


Le Dévonien, période très ancienne qui s’est étendue de 419,2 ± 2,8 à 358,9 ± 0,4 million d’années. C’est très loin. Les dinosaures n’existaient évidemment pas mais leurs ancêtres, premiers tétrapodes et amphibiens ont commencé à apparaître. Ce qu’il y a d’intéressant avec le Dévonien c’est que c’est durant cette période que s’est produite l’une des cinq extinctions massives de la vie sur Terre. 75% de toutes les espèces vivantes ont disparu. On la situe généralement entre 380 et 360 millions d’années et, bien que les causes exactes de cette extinction fassent toujours l’objet de discussions, les scientifiques s’accordent pour dire que les premiers couverts végétaux importants aient pu y contribuer. Mais ces plantes étaient toutefois restreintes à de minces bandes qui bordaient les chenaux instables de plaines alluviales. Ce n’est qu’au Dévonien supérieur que sont apparues les premières véritables forêts; ces grands arbres qui possédaient un système de racine extensif et qui a grandement accéléré la formation de sols. Ils ont permis de créer un tout nouvel habitat terrestre qui a grandement favorisé la diversification des animaux invertébrés qui venaient de faire la conquête du domaine terrestre. La grande quantité et variété de ces plantes ainsi que la dépendance évolutive qui lient les plantes à graines aux insectes tels qu’on les connait aujourd’hui.





Le saviez-vous? On estime qu’il se trouve près de 117 millions de lacs sur la planète, couvrant 3,7% de la surface continentale globale. De ceux-là, 90 millions ont des superficies plus ou moins équivalentes à deux terrains de football.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire